Conseils choix isolation fenetres

L’isolation des différentes parties de la maison est devenue la préoccupation de tous. Professionnels et particuliers veulent bénéficier des avantages offerts par un bâtiment bien isolé. Après tout, l’isolation procure confort, économies d’énergies et permet donc la préservation de l’environnement. Les fenêtres figurent parmi les principaux accessoires de la maison qui font l’objet d’isolations (avec les façades, les combles, les toitures). Actuellement, il existe plusieurs techniques permettant d’assurer l’isolation thermique et phonique des fenêtres. On peut notamment isoler les fenêtrer par sa menuiserie, ses vitrages et aussi par d’autres moyens astucieux. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir parmi toutes ces techniques.

La nature et les caractéristiques de la menuiserie des fenêtres : des critères de choix

Les menuiseries des fenêtres jouent un rôle fondamental dans l’isolation des fenêtres. Une fenêtre sera considérée comme ayant un bon niveau d’isolation selon la nature des matériaux de sa menuiserie d’une part et selon ses caractéristiques d’autre part.

D’abord, les matériaux avec lesquels les menuiseries des fenêtres sont faites sont maintenant ultra varié : bois, Aluminium, PVC, mixte (combinaison de deux matériaux). Ces différents matériaux ne se valent pas entre eux puisqu’il y a ceux qui sont de meilleurs isolants par rapport à d’autres. Ainsi, les menuiseries en PVC présentent un bon niveau d’isolations comparées aux autres menuiseries. C’est aussi le cas des menuiseries mixtes (bois-alu par exemple).

Ensuite, les caractéristiques techniques des menuiseries des fenêtres peuvent aussi contribuer à l’amélioration de son isolation. En effet, certaines fenêtres ont fait l’objet d’améliorations techniques au niveau de leur menuiserie pour être plus isolantes. Les fenêtres en aluminium avec rupture de pont thermique aussi les fenêtres en PVC avec chambres étanches constituent de bons exemples pour cela.

Comment bien choisir ses vitrages ?

Les vitrages des fenêtres contribuent aussi à l’optimisation de l’isolation des fenêtres. C’est pourquoi les vitrages ont été améliorés de jour en jour (apparition des doubles et triples vitrages). Pour choisir le vitrage parfaitement isolant, vous devez considérer un certain nombre de données. Ainsi, il ne suffit pas d’opter pour des fenêtres à multiples vitrages. Il faut aussi prendre en compte :

-l’épaisseur de chacune des vitres composant les doubles ou les triples vitrages (Plus les vitres sont épais, mieux c’est : 4 mm minimum).

-l’épaisseur de l’espace entre les vitres appelées aussi lame (cet espace doit être important pour assurer une meilleure isolation : calibrée de 12 à 16 mm).

-la présence de gaz d’argon ou de krypton dans la lame des vitres. Le gaz est rend l’isolation d’une fenêtre plus performant puisque le gaz est moins conducteur que l’air.

En tout cas, notons que les fenêtres avec triples vitrages sont plus isolant thermiquement et phoniquement comparé aux fenêtres à doubles vitrages.

Choisir les fenêtres en fonction de leurs coefficients thermiques

Le coefficient thermique permet notamment de mesurer l’isolation thermique d’une fenêtre. Il est représenté par le coefficient Uw pour la fenêtre dans son ensemble (menuiserie et vitrage) et le coefficient Ug pour le vitrage seulement. Plus ces coefficients sont petits, plus la fenêtre ou le vitrage est un bon isolant (Uw doit être inférieur à 1,6 et Ug inférieur à 2). Avant d’acheter vos fenêtres, tachez de bien vérifiez ces coefficients si vous voulez avoir une fenêtre qui puisse garantir une parfaite isolation de votre maison.